Le Clos Guillot 2019

Bernard Baudry

Chinon AOP

Le Clos Guillot 2019

Bernard Baudry

Chinon AOP

Prix réduit24,90 €

Région:Loire

Pays:France

Type de culture:Agriculture biologique

Contenance:75cl

Degré alcoolique:14,3°

Prix au litre:33.20€

bio

Cépage:100% Cabernet Franc

Prix réduit24,90 €

Livraison de 48 à 72h (hors week-end et jour férié) en France métropolitaine à domicile à 12€. Offerte à partir de 250€ d'achat.
Retrait en magasin sous 5 à 7 jours ouvrés à Paris et proche banlieue chez votre caviste nysa. (gratuit)

Notes de
dégustation

Robe

Robe profonde, grenat foncé.

Nez

Au nez, une grande intensité aromatique sur les fruits mûrs et macérés, kirsh, feuille de cassis.

Bouche

En bouche, une sensation très agréable de fruits macérés et de cerises noires. Ce vin est ample, très structuré mais tout en finesse avec une belle fraicheur.

Temps de garde

20 ans

Temperature de service

16°C

Accord parfait

Je débouche si

Histoire du domaine
Baudry

Issu d’une famille de vignerons originaires de Cravant les Coteaux, Bernard Baudry a débuté comme conseiller viticole au laboratoire de Tours au côté de Jacques Puisais, après des études oenologiques à Beaune. Cette expérience formatrice a duré 5 ans avant qu’il ne décide de s’installer à son compte en 1975 à la tête d’un petit domaine de 2 hectares. Matthieu, son fils, a fait ses études dans le Mâconnais puis dans le Bordelais. Après une année de stage en Tasmanie puis en Californie, il décide de rejoindre le domaine familial en 2000.
L’exploitation compte désormais 32 hectares de vignes réparties dans l’Appellation Contrôlée CHINON, sur les communes de Cravant les Coteaux et Chinon. Le cépage principalement cultivé est le Cabernet Franc (environ 90%) auquel s’ajoute une petite production de Chenin Blanc (environ 10%). Les vignes sont situées sur des terroirs très variés de graviers dans la plaine, d’argilo calcaires sur les coteaux et de calcaires sableux sur les plateaux. La diversité des terroirs offre la possibilité d’appliquer des vinifications parcellaires.
Le vignoble a depuis toujours été entretenu selon des méthodes respectueuses de l’environnement (pas de désherbants chimiques) guidées par l’observation et le bon sens en fonction des aléas climatiques de l’année. La totalité du vignoble est désormais conduite en culture biologique depuis 2006.